French English

Lire Humanae Vitae : 8e jour, Aux époux chrétiens

Aux époux chrétiens

« Et maintenant Notre parole s’adresse plus directement à Nos fils, particulièrement à ceux que Dieu appelle à le servir dans le mariage. L’église, en même temps qu’elle enseigne les exigences imprescriptibles de la loi divine, annonce le salut, et ouvre par les sacrements les voies de la grâce, laquelle fait de l’homme une nouvelle créature, capable de répondre dans l’amour et dans la vraie liberté au dessein de son Créateur et Sauveur, et de trouver doux le joug du Christ.

 

Que les époux chrétiens, dociles à sa voix, se souviennent donc que leur vocation chrétienne, commencée au baptême, s’est ensuite spécifiée et confirmée par le sacrement du mariage. Par lui, les époux sont affermis et comme consacrés pour accomplir fidèlement leurs devoirs, pour réaliser leur vocation jusqu’à la perfection et pour rendre chrétiennement le témoignage qui leur est propre en face du monde. C’est à eux que le Seigneur confie la tâche de rendre visibles aux hommes la sainteté et la douceur de la loi qui unit l’amour mutuel des époux à leur coopération à l’amour de Dieu auteur de la vie humaine.

epoux chretiens

 

Nous n’entendons aucunement dissimuler les difficultés, parfois graves, qui sont inhérentes à la vie des époux chrétiens : pour eux, comme pour chacun, « étroite est la porte et resserrée est la voie qui conduit à la vie ». Mais l’espérance de cette vie doit illuminer leur chemin, tandis qu’ils s’efforcent courageusement de vivre avec sagesse, justice et piété dans le temps présent, sachant que la figure de ce monde passe. » Humanae Vitae, §25.

 

* * *

 

Comme est réconfortant le témoignage des époux qui vivent la paternité responsable selon l’enseignement de l’Église ! Ne restons pas découragés par ceux qui dénigrent les méthodes naturelles alors qu’ils ne s’y sont pas vraiment formés, les ont adaptées « à leur sauce » ou ont reculé devant les efforts qu’elles impliquent. Appelons-les au contraire à redécouvrir le message d'espérance et de confiance de l'Église pour chacun personnellement.

 

Le cœur d’Humanae vitae, c’est que l’acte conjugal a une structure intime, « une vérité interne » dira saint Jean-Paul II (cf. Familiaris consortion° 32), qui engage directement l’action créatrice de Dieu et demande donc à être reçue comme telle, à être contemplée.

 

Cet énoncé est si simple qu’il est bien plus accessible par le rayonnement de l’exemple que par tous les efforts de démonstration. C’est pourquoi l’accueil de cette vérité par les époux est si indispensable et fait partie du témoignage propre au sacrement du mariage.

Conscient du prix à payer par ceux qui veulent aimer en vérité, Paul VI présente aux époux chrétiens le vrai sens de leurs sacrifices. Ils pourront relire ce paragraphe 25 aux jours plus difficiles.

 


Submit to DeliciousSubmit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
scroll back to top