French English

TENOU’A n°166, Hiver 2016-2017 : Juifs et Chrétiens face à face

revue TENOU’A n°166, Hiver 2016-2017

 

Ce n° de la revue trimestrielle créée par le MJLF [Mouvement Juif Libéral de France] se distingue en premier lieu par l'extrême diversité et l'apport d'acteurs aux disciplines complémentaires, pour traiter du thème d'ensemble : « Juifs et Chrétiens face à face ».

 

Même si ce n° couvre l'ensemble de la période de l'hiver 2016-2017, il est marqué, dès les premières pages, par la concomitance cette année-là [2016] des fêtes de Hanoukka et de Noël puisque toutes deux commençaient le soir du 24 décembre.

 

Cela nous vaut deux beaux messages convergents, l'un du Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, « Joyeux Noël », l'autre de l'Archevêque de Paris, le Cardinal André Vingt-Trois, « Hag Hanoukka Sameah ». Et l'éditorial du Rabbin Delphine Horvilleur insiste sur cette concomitance de date :

« Vivre simultanément les deux fêtes, cette année, est comme une invitation pour les uns et les autres à revisiter ce qui nous rapproche et nous distancie. »

 

La suite est faite, répétons-le, d'apports les plus divers. Soulignons d'emblée le riche entretien de Mgr P. d'Ornellas, Archevêque de Rennes, avec J-F. Bensahel, Président de la synagogue de la rue Copernic (Paris), qui porte sur l'événement fondateur que fut la déclaration Nostra Aetate (1965) de Vatican II.
Avec force, J-F. Bensahel s'élève contre une interprétation de certains de ses coreligionnaires qui estiment que « les rapprochements entre l'Église et le Judaïsme sont le fruit d'un calcul politique ou circonstanciel. » « C'est une grave erreur », souligne-t-il : « il s'agit d'une démarche spirituelle, théologique, religieuse. C'est celle-ci qui porte celle-là. Et pas l'inverse. »

 

Des articles d'universitaires se font l'écho des recherches actuelles sur les origines du Christianisme, notamment sur la place et le rôle, de plus en plus marginalisés, des Judéo-Chrétiens face aux Rabbis pharisiens du Talmud (Dan Jaffé), ou bien encore sur la remise en cause, par Israël Yuval, de la vision classique de la relation Judaïsme-Christianisme comme respectivement religion-mère et religion-fille, au profit d'un modèle de « deux sœurs en conflit ».

 

Mais l'histoire contemporaine n'en est pas pour autant oubliée, avec Édouard Husson qui reconsidère à nouveaux frais la légende noire de Pie XII, avec Jonas Moses-Lustiger, petit-fils d'Arno Lustiger, cousin de l'Archevêque de Paris : « Un Kaddish pour le Cardinal ».

Il faudrait aussi évoquer la leçon d'exégèse du Rabbin Marc-Alain Ouaknin, « Tu aimeras ton prochain comme toi-même », ou bien la méditation de David Isaac Haziza sur le verset du Psaume 22, « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-Tu abandonné ? », mots de douleur prononcés, selon les Évangiles, par Jésus sur la croix, et bien d'autres rubriques encore. Un dossier très riche à étudier dans toutes ses composantes.

 

Bruno Charmet


Source : www.ajcf.fr

Hiver 2016 - 2017
166
Submit to DeliciousSubmit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
scroll back to top